Ma vérité sur la grossesse

A présent c’est la 26ème semaine de grossesse et je commence finalement a en avoir marre des gens qui disent que la grossesse est un miracle de la vie.

Tu veux savoir ce qu’est vraiment un miracle? Le fait que je peux manger la moitié des cochonneries qu’il existe sur cette terre, éviter le sport comme si j’y étais allergique et encore avoir des médecins et des inconnus qui me disent que j’ai l’air de faire beaucoup de sport…ça, mes amis, est un vrai miracle de la vie.

Bien sûr que la grossesse est formidable. C’est comme être un pot de fleurs. Tu mets une graine et une fleur commence a pousser.

La différence est qu’un pot de fleur ne grossit pas… n’a pas faim… et ne s’énerve pas.

Moi, au contraire, euuuh…

Tout ce que les gens disent sur la grossesse est combien elle te rend belle.

Tu sais quoi d’autre ça te donne? Un ventre poilu. Non, mais vraiment…les hormones. Mais qu’est ce qu’il ne va pas chez vous? Je veux mes poils sur ma tête pas sur mon ventre.

Ce que la grossesse t’apporte est des boutons et des cheveux qui doivent être lavés chaque jour si tu ne veux pas ressembler a un clochard.

En guise de bonus, ça te prend aussi ta vue.

Mais hey…qui ça intéresse? Ça me rend belle parait-il!

La grossesse a aussi pour effet magique de transformer une femme absolument normale (je pense, parce que je suis tout sauf normale) en une furieuse pregzilla qui est capable de détruire des villes si elle ne peut pas avoir un burger au milieu de la nuit.

A propos de quoi d’autre les gens mentent-ils? Les mouvements du bébé…c’est un des mensonges les plus honteux que j’ai entendus. Ils décrivent le mouvement du fœtus comme un gentil papillon battant des ailes.

La prochaine fois que quelqu’un arrive avec un discours sur les papillons, je l’envoie directement a une réunion des alcooliques anonymes. A moins qu’il puisse me montrer un papillon cannibale d’un kilo.

Comment je décrirais les mouvements?

Disons juste que j’ai l’impression qu’il y a une pieuvre dans mon ventre qui joue de la batterie avec la moitié de mes organes et essaye d’en étrangler l’autre moitié.

Je pense que le bébé que j’ai déjà réussi a mettre au monde est un peu exigeant mais celui ci l’est déjà alors qu’il n’est pas encore né.

Je m’assois avec le dos droit…je reçois un coup dans ma vessie. Je m’allonge…coup dans les cotes. Je marche…coups partout. Je bois quelque chose de froid…je reçois un coup. Je bois quelque chose de chaud…je reçois un coup.

Et ceux la ne sont pas des  » hey maman, comment ça va, je t’aime, je ne peux plus attendre pour te voir » coups. Oh non, c’est plutôt des  » je m’ennuie, je suis embêté, je pense que ton utérus craint » genre de mouvements.

Laisse moi te dire ce qui craint vraiment : Le fait qu’éternuer est devenu un problème.

Apparemment quand j’éternue, une porte magique qui maintient ma vessie fermée…euuh s’ouvre. Donc nous y voila…je suis une jeune femme de 23 ans qui mouille ses pantalons en éternuant.

Et ça me fait si mal aux cotes. Sans mentionner le fait que quand j’ai éternué hier, la chaîne dorée que tu peux voir sur la photo…a cassé.

Je ne veux pas me plaindre parce que je ne me plains jamais ( c’est pas vrai, si se plaindre était un sport olympique j’aurais la médaille d’or, d’argent et de bronze) mais être enceinte n’est pas vraiment une promenade de santé pour moi (peut être central park alors, c’est super long et tu es assoiffée).

Bien sur l’idée d’avoir un petit humain ( ou une pieuvre…je suis ouverte au débat) dans mon ventre est merveilleux et bien que ces mouvements font très mal…j’ai quand même un sourire quand je mets ma main sur mon ventre et reçois un coup directement à cet endroit.

La grossesse c’est bien plus que ça. Ce n’est pas seulement les belles ( et trop chères) robes de grossesse, les files prioritaires dans les magasins et les places assises dans le bus.

C’est aussi fatiguant et te fait mal à des endroits dont tu ignorais l’existence jusque là. Ça te donne des sauts d’humeur et ta stabilité émotionnelle est équivalente à quelqu’un qui est enfermé entre 4 murs capitonnés.

J’adore être enceinte, j’adore ce bébé qui est dans mon ventre, mais je voudrais juste que les gens arrêtent de dire des conneries sur la grossesse en en parlant comme si tout était marshmallows et fleurs.

Ou peut être que tout le monde sauf moi envisage la grossesse comme des petits oiseaux tressant tes cheveux, dormir sur des marshmallows et chanter partout.

J’ai peur des oiseaux, je préfère mes marshmallows dans ma bouche et si je chantais, alors la moitié de ce pays deviendrait sourde!

Donc voilà, que je me plaigne ou pas…la grossesse, c’est ça pour moi 🙂

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire