Comment saluer la nouvelle année en Estonie

Je dois être honnête – célébrer la nouvelle année n’est pas quelque chose de très important pour moi. Ok, l’année change, youppii. Nous sommes un an plus proche du chaos qui devient de plus en plus inévitable (c’est un autre sujet, mais oui, je parle du fait qu’il y a des limites sur de choses que cette planète peut gérer et elles ne sont pas extensibles).

Quoi qu’il en soit, la nouvelle année est une chance pour beaucoup de gens de commencer leur projet, de se renouveler. Habituellement, ça ne dure pas. Tu sais quand est le meilleur moment pour commencer quelque chose de nouveau? Maintenant. Si tu ne peux pas le faire maintenant, alors tu ne peux pas le faire le 1er janvier. De rien, toute la vérité que tu dois entendre.

Réfléchir et fixer des objectifs est déjà une autre chose. Cela peut créer de la motivation, de l’inspiration et d’autres choses avec des résultats positifs.

Mais je ne suis pas venu ici pour prendre soin des gens et de l’illusion qu’ils créent. Je suis venu parler des fêtes de fin d’année et de la façon dont elles varient d’un pays à l’autre.

Comme si en France des adolescents stupides ont l’habitude de faire exploser des voitures, en Estonie, ils se font exploser. Ce qui traite à peu près du problème des adolescents stupides dans l’ensemble .. Okok, un peu exagéré et dur. Pour être honnête, ces accidents deviennent de plus en plus rares.

Mais en se promenant pendant les fêtes de fin d’année, il est préférable de garder les yeux ouverts et de rester en sécurité. Tout au long de Décembre en fait. Pour une raison simple: en Estonie, des feux d’artifice sont vendus à toute personne qui a au moins 18 ans. Tu peux trouver un stand spécial dans chaque supermarché. Ce qui signifie que presque tous les soirs, certains trouvent qu’ils ont tellement d’argent qu’ils ont juste besoin de le faire exploser dans le ciel.. Et bien sûr, il y a beaucoup de gens qui ne peuvent meme pas viser correctement aux toilettes, sans parler de viser un feux d’artifice. Alors oui, les accidents arrivent.

Lorsque l’horloge sonne à minuit, le ciel s’illumine de feux d’artifice provenant de tous les coins possibles. Ok, un peu avant parce que j’ai dit – les gens sont ivres. A partir d’un moment, ils voient double et sont incapables de comprendre l’heure. La ville fait son propre feu d’artifice, les quartiers eux-mêmes et ensuite les gens. Peu importe où vous regardez – le ciel est plein de couleurs différentes. Et. il. ne. s’arrête. pas. Non, mais vraiment. Quand tu penses que c’est fini, alors ça recommence.

D’autres traditions? Nous faisons fondre de l’étain et le jetons dans l’eau froide. Ensuite, nous inspectons l’ombre de la forme que nous avons et nous en disons le futur. Je sais, je sais, j’ai dit que les Lettons sont bizarres. Probablement nous, Estoniens, avons aussi nos traits bizarres.

Des choses étranges dans ce que croient les Estoniens?

-la première personne à vous souhaiter une bonne année doit être un homme

-tu ne peux pas nettoyer la table le soir du Nouvel An, sinon il n’y aura pas assez de nourriture au cours de l’année prochaine

-ce que tu rêves dans ton sommeil pendant la nouvelle année se réalisera

si pendant la nouvelle année ou le 1er janvier une femme vient te rendre visite, tu dois lui jeter un pantalon sur les épaules pour que la chance reste dans la maison

Comment s’est passée notre soirée?

Tout d’abord, nous avons décidé de laisser les enfants rester éveillés aussi longtemps qu’elles le souhaitaient. À l’exception de Poulette.. Disons simplement qu’elle avait l’esprit de fete le plus fort parmi nous.

J’ai décidé que si les enfants réussissaient à rester éveillés, je les emmènerais à la plage pour regarder des feux d’artifices, car nous avions une vue dégagée sur toute la ville. Et elles étaient réveillés.

Donc 23h30 nous les avons emballés chaudement et sommes sortis. Juste devant la maison, la Petite Sœur s’est jetée et l’a rendue tout à fait audible qu’à partir de maintenant, elle doit être portée. Grande Soeur, d’un autre côté, a commencé à pleurer qu’elle a vraiment besoin de faire pipi. Pas même maintenant, mais il y a déjà cinq minutes. À l’intérieur, elle n’en a jamais exprimé le moindre besoin. Typique.

Au moment où nous avons remonté les 4 étages, il était clair que cette Petite Sœur doit être abandonnée. Pour M. Stewart bien sûr, pas globalement. J’ai donc prévu d’avancer avec juste la Grande Soeur, mais après avoir fait pipi, elle a décidé de faire quelque chose de très frenchy – la grève. Elle ne voulait aller nulle part. Et puisque j’ai refusé d’y aller seule, je suis restée à l’intérieur aussi.

Du coup, nous avons fait un endroit confortable sur le bord de la fenêtre du salon et avons regardé les feux d’artifice à partir de là. Et je dois dire que nous avons eu un spectacle! Et à mon insu, au même moment, beaucoup d’Estoniens avaient des crises cardiaques à cause de la télévision nationale qui ne montrait pas l’hymne estonien lorsque l’année a changé. Je ne savais pas que la veille du nouvel an est quelque chose de patriotique.

Le premier janvier nous nous sommes réveillés pour voir le sol plein de neige. Enfin, plein est un peu exagéré, mais il y avait de la neige. Et pas de gens du tout. Parce que le 1er janvier est un jour mort dans le pays qui consomme le plus d’alcool en Europe (d’accord, ce n’est peut-être pas tout à fait vrai, mais ce n’est pas loin de la vérité). Donc nous en avons profité et avions eu une petite colline spécialement pour nous.

Ils disent que la façon dont vous passez le premier jour de l’année montrera comment le reste de l’année ira. Donc, fondamentalement, cette année, je serai malade, il y aura de la neige et nous irons en Autriche parce que j’ai regardé “The sound of music” (oh, comme je souhaite que cela puisse devenir réalité).

Et si quelqu’un veut me parler de traditions françaises bizarres alors je suis tout ouïe!

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire