All Posts By

Britt

Comment j’ai abandonné la rationalité aka collection mère-fille de Sergent Major

Avant même d’avoir des enfants, j’ai rêvé de pouvoir porter des tenues assorties à l’avenir avec eux. Probablement, j’ai regardé trop de films américains où toute la famille porte le même pyjama pour Noël.

 Et bien, alors j’ai eu des enfants et j’ai découvert que pour porter des vêtements assortis avec eux, vous feriez mieux de travailler en tant que trafiquant de drogue. Sans blague!

Un haut normal pour une femme adulte – 19.90

Un haut normal pour un enfant – 9,90

Des hauts assortis pour mère et fille? Au total, environ 60. –

Lire la suite

Comment une famille multiculturelle choisit-elle les noms pour leurs enfants?

Je pense que la plupart d’entre vous seront d’accord avec moi quand je dis que choisir un nom pour un enfant n’est pas la tâche la plus facile, n’est-ce pas?

Je veux dire ok, il y a des gens qui ne s’en soucient pas vraiment. Ils chantent juste la chanson  de l’alphabet dans leur tête, se disent stop plusieurs fois et combinent un nom avec les lettres qui sortent.

Ou ils deviennent très créatifs et ils donnent des noms a leurs enfants d’après les villes où ils ont été conçus (Paris, Londres, Chicago). Et les vrais enthousiastes de météorologie peuvent même choisir des directions. Je te regarde, Kanye West! (au cas où vous viviez sous un rocher – le nom de sa fille est North West)

Lire la suite

L’histoire d’une mère effrayée aka comment j’ai cassé une porte

Parce que je suis vieille et que je suis nostalgique (ok, peut-être pas tellement le premier mais définitivement le dernier), je vais partager avec vous une vieille histoire. Parce que c’est une bonne histoire.

Jamais entendu parler d’escape game? Vous savez, où vous êtes enfermés dans une pièce et devez trouver votre sortie? Oui, les gens paient pour ça (et c’est super génial !!!).

Eh bien, j’ai fait un escape game avant que ça ne soit populaire. Une version réelle sponsorisé par Grand Soeur. 

Lire la suite

Moi et la bureaucratie française – ce n’est pas une histoire d’amour

Je ne m’entends pas trop avec la bureaucratie française. J’admets – je suis difficile et j’ai de très hautes espérances pour presque tout dans cette vie (sauf pour qu’au moins quelque chose commence à l’heure sur TF1 le soir…), mais je pense que même les esprits les plus forts ont été brisés avec cette bureaucratie. 

J’ai passé mon examen de conduite et j’ai reçu un joli petit papier qui dit que je peux conduire. 

Et même si c’est cool, il vaut mieux avoir un permis de conduire réel. J’ai donc rempli l’application. Application qui n’a pas été acceptée. 

Lire la suite

La maternelle: Et si on la comparait à un autre pays?

Je sais que ce n’est pas poli de juger ou de comparer. Au moins les enfants. Mais puis-je juger et comparer deux pays? C’est du moins ce que je me trouve souvent en train de faire. Même involontairement. Spécialement maintenant avec le rentrée.

C’est très différent en Estonie. Et je me trouve coincée entre deux systèmes si incroyablement différents les uns des autres. J’ai grandi et j’ai toujours connu le système estonien. Mes enfants ne connaîtront que la système française. La façon dont cela, si je suis honnête, m’a choquée avec son manque d’individualité. La façon dont je m’habitue.

Grande Soeur en 2016

Lire la suite

Quand la rentrée te fait pleurer

Cet automne a commencé différemment pour notre petite famille. Bon, ok, je pense que je ne peux pas parler de l’automne puisqu’il fait 30 degrés, donc plutôt septembre? 

A partir de maintenant, je n’ai qu’un seul enfant à la maison avec moi. Une petite personne blonde qui sourit constamment. Oui, Petite Soeur est finalement à l’école maternelle. 

Si vous pensiez que la finale de la coupe du monde était l’événement le plus attendu de l’année alors vous avez tort. Non, dans cette maison c’était le rentrée qui était attendue avec une telle impatience.

Lire la suite

Mémoires de nos vacances

J’ai beaucoup de qualités, mais l’une des meilleures est ma mémoire sélective. J’ai juste tendance à oublier toutes les mauvaises choses. 

Si je me souvenais de toutes les nuits sans sommeil, nous n’aurions pas trois enfants. 

Et si je me souvenais de toutes les performances dramatiques faites par les enfants lors de notre dernier voyage en Estonie, nous n’aurions certainement pas pu faire un autre voyage août.

 Alors j’oublie pour que nous puissions vivre.

Lire la suite

10 conseils pour survivre un long trajet en voiture avec les enfants

Bien que nous ne sommes pas considérés comme des voyageurs du monde (loin de là), nous avons quand même parcouru quelques kilomètres alors que nos enfants étaient dans des âges où d’autres nous ont dit que nous étions fous.

Nous avons parcouru:

Presque 2000km avec des enfants 1 mois, 2 ans et 4 ans

1400 km avec une bébé de 11 mois

1800 km avec des enfants  de 1 an et 3 ans

2000 km avec des enfants de 1, 3 et 5 ans.

Lire la suite

Notre petite aventure – une randonnée de 6 heures avec 3 enfants de moins de 6 ans

Il y a des gens qui vivent et respirent pour voir des plages avec sable blanc et des palmiers. Autant que je puisse rêver de destinations tropicales, en réalité mon cœur commence à battre plus vite quand je vois les montagnes. Peut-être que c’est le véritable exotisme pour moi, étant donné que la plus haute montagne d’Estonie est un peu plus de 300m? Et oui, nous appelons toujours ça une montagne, merci beaucoup!

Récemment, nous avons passé des vacances en Italie et grâce à tous les dieux qui n’ont jamais existés (ou pas), ces vacances ont été merveilleuses. Au contraire des autres vacances qui ne seront plus jamais mentionnées (khmkhm Estonie khmhkkhhmh).

Lire la suite

Notre petite Poulette

Il y a un an et quelques jours, j’ai ressenti de l’anxiété, de la peur, du bonheur. J’avais peur de l’inconnu. Même si ma situation m’était familière. J’avais déjà fait ça. J’avais été dans la même chambre, pris les mêmes médicaments et vu la même infirmière. Presque tout à propos de cet accouchement était un déjà vu. Seulement que c’était mieux et plus rapide et j’étais encore plus forte.

C’était le jour où j’ai enfin pu rencontrer notre troisième enfant. Ce petite miracle qui s’était développé en moi. Jour où j’ai pu découvrir à quoi elle ressemble, combien de cheveux elle a et si oui, quelle couleur. Le jour où j’espérais que si elle était une fille, elle ressemblerait à Linda et le jour où j’ai finalement fait un compromis avec M. Stewart et ne lui ai pas donné le nom de Linda (je préfère toujours ce nom à celui que Poulette a eu, mais j’aime beaucoup son nom aussi).

Lire la suite