Monthly Archives

juin 2017

Nos photos de grossesse

S’il y a une chose que je regrette de mes grossesses precedentes (en plus d’avoir mangé trop de kebabs et de bonbons qui m’ont laissé plus de kilos supplémentaires que prévu), c’est de ne pas avoir immortalisé mon ventre avec une photographe!

Je trouve ça assez ironique parce que la photographie est l’une de mes plus grandes passions et je suis une personne très visuelle. Donc ça reste un mystère : pourquoi je n’ai pas beaucoup de preuves de mes grossesses? Eh bien, il y a des preuves de la seconde. Demandez à M. Stewart qui a été obligé de faire des sessions de moi au moins une fois par mois. Disons simplement que je ne lui ai pas laissé beaucoup de liberté créative et probablement il en a détesté chaque seconde. J’ai tendance à savoir exactement ce que je veux et à être ennuyante, alors … imaginez tout ça quand je suis enceinte, héhé.

Lire la suite

Accouchement sans péridurale

Il existe des centaines de différences entre l’Estonie et la France, mais il semble que les plus grandes sont celles qui tournent autour des enfants. En commençant par l’accouchement et l’allaitement et se terminant par le système éducatif.

Nous pouvons parler de l’éducation (ou de l’allaitement) une autre fois, mais aujourd’hui je veux parler de l’accouchement. Parce que bon… c’est quelque chose que je dois faire bientôt. Pour la troisième fois!

Les deux fois précédentes, j’ai choisi d’accoucher sans utiliser la péridurale. En Estonie, les gens ne réagissent à cette decision en aucune façon. Là-bas ça semble naturel de le faire comme ça. Mais ils réagissent ici. D’une manière qui m’a d’abord surprise. Ils me demandent si je suis folle, si je n’ai pas eu le temps pour une péridurale, ce qui a mal tourné, lèvent les yeux au ciel en disant qu’ils sont tellement désolés que ça s’est passé comme ça pour moi.

Lire la suite

Famille en version beta

Les derniers jours ont été tout sauf habituels. Je ne sais toujours pas si c’est la chaleur, la phase de lune, l’alignement des étoiles ou juste une coïncidence, mais d’une façon ou d’une autre nous sommes tous retournés à nos versions beta. Nous ne fonctionnons tout simplement plus. On fait des erreurs, on bug et au final, on s’éteint d’un coup. Et ne parlons pas de la batterie qui ne tient pas du tout.

C’est comme s’il y avait un problème dans notre système et ma petite famille, qui vit habituellement dans une harmonie paisible, a totalement perdu sa symbiose. On dirait qu’élever nos voix est devenu si habituel qu’on peut le considérer comme un hobbie . Je pense que nous élevons assez nos voix pour que même nos voisins restent sur leur chaise avec le dos tout droit et les deux fesses sur la chaise parce qu’ils ont peur que nous leur enlevions leur assiette s’ils ne commencent pas à se comporter normalement.

Lire la suite

Notre troisième

Au cas où quelqu’un ne le savait pas (c’est seulement possible si vous ne m’avez pas vu parce que c’est assez evident), nous aurons notre  bébé bientôt. Et par bientôt je veux dire dans moins de deux mois.

Je ne suis pas trop sûre comment nous avons décidé ça. Je pense que c’était le premiere anniversaire de la petite soeur où là : “peut-être une troisième? nooooooo” a changé pour “peut-être une troisième, pourquoi pas?”: Nous avons vu que la petite soeur n’est plus si petite et il n ‘y a rien a faire: on aime les bébés. Au moins les nôtres.

Apres un petit calcul pour voir si un troisième enfant peut nous laisser fauchés, nous sommes tombés d’accord que ce n’est pas le cas (bien sûr c’était avant que la petite soeur ne commence à manger comme 4 adultes …). Nous avons réalisé que nous sommes déjà sourds et nous avons perdu nos nerfs, la conclusion était que c’est la meilleure idée.

Lire la suite

Comment Mr. Stewart a fait du flyboard

Cette année Mr. Stewart a eu son cadeau pour la fête de pères un peu en avance. Pour une raison assez simple, il a juste décidé de ne pas passer cette journée familiale avec nous. Ok-ok, pour ne pas être injuste, son frère vas déménager et je pense qu’on sait tous que c’est beaucoup plus facile si tu as l’aide de gens qui peuvent effectivement porter des choses sans se plaindre. Peut-être que c’est pour ça que je ne suis pas invitée. Ou le fait que je suis enceinte de 8 mois… Qui sait.

Même si je vois la fête de mères/pères comme le jour du cadeau symbolique (comme les tasses ou t-shirts moches que tout le monde “perd” ou “casse”), je voulais lui offrir un peu plus cette année.

Lire la suite

Quand il fait chaud

Sauf si vous avez vécu dans une grotte (mon rêve – la paix, le temperature!) ces derniers temps, vous avez bien remarqué que l’été est arrivé. Peut-être pas dans le calendrier, mais bien sûr dehors. Au debut ça me donne une sensation de panique et je pense que peut-être la meilleure solution est de me cacher dans un de nos cagibis. Mais après j’essaye de me rationaliser en disant que ça ne peut pas être si mal (je suis estonienne – parlez moi de moins 30 degrés, pas plus 30).

Parce que vous savez quoi? Peut- être je n’aime pas trop la chaleur, mais j’aime bien manger. Et si je peux cueillir des petits pois dans mon jardin quand l’herbe est encore couverte par la rosée, c’est le rêve!

Lire la suite

Disneyland Paris

Comme je le disais dans le post précèdent, l’objectif principal pour lequel nous avons bougé nos fesses (surtout moi parce qu’il y en a une qui n’arrête jamais de courir ici) et pris la direction de Paris était d’aller à Disneyland Paris. Il n’y a rien à dire : nous aimons les princesses, la magie et les billets trop chers.

Pour une raison toujours inconnue j’ai eu l’idée que comme nous habitons déjà dans le bon pays, le voyage ne peut pas être cher. Bah, quelqu’un a oublié les péages! Et le tarif pour le parking à Disney est aussi plein de magie. Une vraie abracadabra.

C’est le même principe pour les magasins dans le parc. T’achètes presque rien, mais quand tu pars, c’est juste avec la moitié de ce que tu avais sur ton compte bancaire.

Lire la suite

Une petite pause à Paris

La grande soeur est une grande fan de Paris. Si tu peux être fan de quelque chose que tu n’as jamais vu. Quand nous avons commencé nos plans pour aller à Disneyland, ça semblait évident de visiter Paris aussi. Surtout que le marraine de Mr. Stewart habite dans la ville où les poubelles ne sont nulle part de l’’amour

Dans un premier temps, ça devait être une voyage en famille, mais comme une petite personne, dont le nom ne sera pas nommé, a décidé que c’est sa Plus Importante Mission de nous convaincre qu’elle ne peut pas être aimable en public, nous avons décidé de la laisser être chouchoutée par les grand-parents.

Lire la suite